Fair-Play

Publié le 19/03/2016 in faits de vie.

L’US Genève Poste FC tient à partager et à diffuser le plus possible le message (en bleu ci-dessous) de Monsieur Pascal Chobaz, président de l’ACGF, à la suite des faits déplorables du weekend du 11-13 mars.

Notre président Bruno s’adresse ainsi aux membres de l’US :

“Je souhaiterais faire passer le message de M. Chobaz à tous les membres de notre club. Fort heureusement ce message ne nous concerne pas, mais il va sans dire que nous n’avons aucune envie que cela se produise au sein de l’US Genève-Poste FC.

Gardons nos valeurs et le FAIR-PLAY avant tout “.

HALTE A LA VIOLENCE, AUX MENACES ET AUX INSULTES
Le week-end passé a été sur le plan du fair-play CATASTROPHIQUE !!
En juniors A et B, ainsi qu’en actifs, différents événements graves se sont produits, principalement :

  • Envahissement du terrain de la part de « supporters »
  • Jets de bouteilles ou de divers objets en direction du corps arbitral
  • Bagarre générale avec intervention de la police cantonale
  • Arrêt de match
  • Menaces et insultes contre des arbitres ou des joueurs de la part d’entraîneurs, de joueurs ou de « supporters ».

L’ACGF est décidée à lutter fermement contre tous ces débordements en les sanctionnant sévèrement.
Pour mémoire, l’ACGF a, en vertu des articles 82, 79 et 80 des statuts de l’ASF, la compétence de notamment:

  •  Retirer des points à une équipe ;
  •  Reléguer une équipe dans une catégorie inférieure ;
  • Exclure une équipe d’un championnat ;
  •  Imposer un huis-clos ou interdire un stade ;
  • Suspendre un joueur ou un dirigeant ;
  • Interdire de terrain un « supporter »

En l’état, le Comité central a, en plus des habituelles sanctions, décidé d’infliger des retraits de points à toute équipe d’un club dont le comportement d’un ou de plusieurs joueurs, entraîneurs, dirigeants ou « supporters » aura entraîné des violences jugées inacceptables.
Par ailleurs, le Comité central invite toute victime de violence – sur ou hors du terrain – à déposer plainte pénale contre son agresseur.
La collaboration avec la police cantonale, qui existe depuis de nombreuses années, sera encore renforcée.
Enfin, le Comité central invite tous les clubs à agir et exclure de leur giron tous les auteurs de violences et d’insultes répétées et à intervenir, en collaboration avec la police cantonale et leur commune, contre tous les actes de hooliganisme ou résultant d’un comportement de bande.
Il y va de la crédibilité du football, de sa popularité et de son développement.
Je souhaite à tous un week-end prochain plus serein !

Sportives salutations.
Au nom du Comité central
Pascal Chobaz, président

Laisser un commentaire


© US GENÈVE POSTE FC 2018