Match vs Geneva

Publié le 12/03/2016 in match, match_seniors, Seniors Saison 2015/16.

FC Geneva – US Genève Poste FC Seniors : 6-2 (1-0)

Pour les seniors, un match dure 80 minutes : toutefois, si, de la rencontre face à FC Geneva, nous ne devions raconter qu’une minute, le choix tomberait clairement sur la 75e. Minute digne de toute notre attention, vous le verrez, car un fait crucial devait s’y passer.

Peu avant ce moment culminant, Jack, co-coach orphelin de Rodg (absent, son diététicien lui ayant prescrit un séjour de trois semaines au Népal), s’adressa au valeureux Elbahja, jusque-là sur la touche : «  Je te fais rentrer, mais, mon gars, si tu ne marques pas dans les 5 minutes, je te sors …et Michel prendra ta place. »

Menace, plus que consigne : en l’entendant, le vétéran, l’habitué de mille batailles, sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur. Une poignée de minutes s’écoulent, l’US parvient à marquer une deuxième fois. Une action magistrale, débutant d’un centre de Borette (rentré à la place de Filipe) qui sème la confusion dans la défense adverse : de nulle part, surgit Elbahja (El Baggio, pour la suite de ce récit), il s’arrache El Baggio, ridiculise son adversaire directe par un contrôle de balle impeccable, puis conclut encore lui, El Baggio, d’un coup de pied droit lifté, imprenable pour le gardien. L’homme au sang froid, le Postier de Marrakech ramène le trophée d’un soir : un exploit qui restera dans les annales du club. Heureux, les coéquipiers et les amis au bord du terrain, Bruno et Madame, Enno et Lolo, le déplacement en valut la peine. Au Maroc, à la nouvelle parvenue, la foule descend dans les rues et se tourne dévote en direction de Genève ! Sur la touche, on consulte le règlement : ne s’y cacherait par un alinéa statuant que le but d’un (presque) septuagénaire vaut double, voire triple … ?

Avant l’Épisode, nous fûmes témoins d’une première mi-temps qui finit par se conclure sur le 0-1 : score profondément injuste, car l’US y était, offrant de longues minutes de jeu plaisant, où l’araignée postière (en rouge hier soir) tissait sa toile patiemment. En face, une équipe, dont le jeu se résumait à de longues passes en vertical pour ses attaquants vifs et rapides, et suffisamment habiles à profiter des larges espaces, inévitablement concédés par la défense à trois.

Et oui, car si nos actions s’estompaient à l’orée des seize mètres et n’aboutissaient à rien de réjouissant, Geneva se rendait de plus en plus dangereux avec un jeu bien moins attrayant, mais à la longue efficace, destiné à porter ses fruits en deuxième mi-temps.

Score sévère sans doute, disions-nous, à la mi-temps : surtout en vertu d’un début de match, pendant lequel l’équipe, disposée par Jack sur un 3-5-2, fit réellement bonne impression. David DP au but, Filipe sur la droite, Michele sur la gauche, Miguel central dans le double rôle de stopper et libero. Au milieu de terrain (les consignes étaient claires ; il faut faire tourner la balle et poser le jeu) : les demi-défensifs, capitaine Benny et Xavier, Federico et Pascal (surprise, il n’est pas en vacances) respectivement sur la droite et la gauche. En pointe, Christophe central et Carlito décentré. Entre parenthèses, nous signalerons l’absence imprévue de Thom (à cause d’une côte fêlée, accident qui se serait produit lors du dernier entraînement, selon la version officielle (?!)).

En début de deuxième mi-temps, Paolo rentre à la place de Federico blessé, Borette à la place de Filipe. Hélas, le 2-0 vient un peu trop vite, mais l’US trouve la force de revenir au score, avec un beau but de Benny au rendez-vous sur un centre de Borette. Dommage qu’une minute plus tard, l’US succombe une nouvelle fois, à la suite d’une amnésie générale, et qu’un but de Benny (cette fois-ci dans le mauvais filet), nous jette dans le désespoir le plus profond. Carlito cède la place à Mickey, qui ravive le coté droit.

Et la suite ? … Bof la suite est morne, deux autres buts adverses se suivent, l’US n’a plus de jus. Un tableau grisâtre qui serait resté tel, si la lueur d’un instant ne transforme ce match, beau au final, malgré le score pesant.

Pirlo

Laisser un commentaire


© US GENÈVE POSTE FC 2018